Lagon Spirit
...

Samossas boeufs & épices

Préparation 1h / Cuisson 30mn

Ingrédients :

  • 300 g de boeuf
  • 2 carottes
  • 2 poireaux
  • 2 échalotes (moyennes)
  • sel
  • piment doux
  • 1 càc de 4 épices (voir plus selon vos goûts)
  • une pincée de curry
  • 1 œuf
  • feuilles de brick

Recette :

Couper finement le poireau et la carotte, émincer les échalotes.
Mettre le tout dans une poêle avec un peu d'huile d'olive, faire revenir le tout quelques minutes jusqu'à ce que les poireaux soient cuits.
Mettre le viande hachée, la faire revenir quelques minutes et mixer.
Ajouter 1 œuf et mélanger.
Puis ajouter le sel, le piment doux et les épices.
Laisser refroidir et préparer les feuilles de brick.
Couper les feuilles en deux, rabattre la partie arrondie en bas afin d'obtenir une bande. Déposer de la farce à une extrémité de la bande et rabattre en triangle (le dernier pan à l'intérieur du samoussa).
Quand tous les samoussas sont prêts, les cuire à la poêle ou à la friteuse quelques minutes.
Déguster les accompagnés d’une salade verte.

Bon appétit !

Nos voyages gourmands

Autotour gourmet à l'Ile de la réunion

Combinés 3 Iles Seychelles / Réunion / Maurice

Spécialités Culinaires de l'Océan Indien

L’Océan Indien se composent de nombreuses îles réputées pour leur douceur de vivre, la beauté de leur lagon, le sourire et l’accueil légendaire de leurs habitants, mais aussi, pour leur gastronomie, riche d’épices et de saveurs diverses. Que ce soit l’île Maurice et ses mets gourmets, l’île de la Réunion et ses spécialités variées, les Seychelles et son fameux cari coco ou encore les thons fumés ou séchés des Maldives pêchés du matin même, une chose est sûre, les îles de l’Océan Indien conviennent à l’Épicurien.
De nombreux chefs étoilés de renom ont élu domicile dans cette région du monde qui apporte sa touche d’exotisme aux plats les plus classiques.
Le melting-pot des populations présentes dans ses îles, à la saveur « vanille », ajoute aux champs des possibles. Ainsi, la richesse culturelle ne souffre aucune limite dans la réalisation de recettes novatrices, de présentations insolites, de mélanges surprenants.
Nous ferons ici un tour de ces îles et de leurs spécialités, afin de vous présenter l’attrait culinaire indiscutable d’un séjour dans l’Océan Indien.

L'Ile Maurice

Spécialités :

Au carrefour de l’Afrique, de l’Inde et de l’Europe, la cuisine mauricienne jongle avec les fruits, les épices et les légumes tropicaux en conservant très souvent l’ingré- dient de base que représente le riz.
Le Rougail, mélange de tomate et d’épices, compte parmi les préparations les plus populaires de l’île. Plus connu, le Cari, est d’influence indienne, c‘est une sauce qui accompagne la plupart des poissons, cerfs ou volailles. Le Briyani, d’origine Indo-musulmane, est préparé avec du riz basmati qu’on laisse mijoter dans une grande cocotte en fonte (le « deg ») auquel on ajoute viande ou poisson mariné avec des épices .
Consommé par tous, à toute heure, le rotti, est petite galette ovale à base de farine de blé.
Enfin dans le top des spécialités les plus connues de l’île, on ne peut passer à côté de ces délicieuses friandises salées, fourrées à la viande ou aux légumes, de forme triangulaire : les samoussas.

Quelques bonnes tables de l'Île :

Le jardin de Beauvallon à Mahébourg, La Goélette à Grand baie, le Château à Bel Ombre, la Rose des Vents à Port-Louis, L’alchimiste à Chamarel, le Pescatore à Trou aux Biches.

L'Ile de la Réunion

Spécialités :

Tenant également ses influences de la Chine, de l’Inde, de l’Afrique mais aussi de l’Europe, la cuisine réunionnaise mélange de multiples saveurs et transforme ses assiettes en véritable métissage gastronomique.
Au fil de l’île, on peut humer de nombreuses odeurs d’épices, de fruits, sans oublier le parfum succulent de la célèbre vanille de Bourbon. Le fumet d’un cari au curcuma, d’un Rougail pimenté, ou encore la saveur des ananas Victoria, font partis des fiertés nationales. L’arbre roi reste le coco dont le goût particulier aroma- tise à merveille une grande partie des mets sucrés ou salés.
Il existe des itinéraires spécifiques qui propo- sent des étapes per- mettant aux visiteurs de découvrir tous les petits secrets de la cuisine créole, que ce soit à l’hôtel ou chez l’habitant. Ces séjours gourmands dévoileront également les plus beaux points de vue sur le lagon de Saint-Gilles, le Piton de la Fournaise et les cirques de Salazie, Mafate et Cilaos.

Quelques bonnes tables de l'Île :

Les Jardins d’Heva à Salazie, le Pinpin d’Amour dans le Sud sauvage, le Vieux Cep à Cilaos, l’Alamanda à St Gilles, Le Juliette Dodu à Saint-Denis.

Seychelles

Spécialités :

Inspirées par sa grande diversité culturelle et ethnique ,les Seychelles proposent une cuisine haute en couleurs et subtilités. Les recettes seychelloises sont principalement élaborées à partir de poissons ou de crustacés dont les nombreuses variétés sont parfois méconnus, comme le « crabe girafe », plus de huit cents espèces sont répertoriées dans les eaux territoriales.
Le riz accompagne régulièrement les plats seychellois mais l’on a coutume d’ajouter sur la table différents autres petits plats de légumes ou crudités comme par exemple les tomates « pommes d‘amour », les patoles (sorte de concombre), des purées de Giromon (potiron) ou bringelles (aubergine)... Chacun peut alors agrémenter son assiette à son goût sans oublier l’ingrédient final indispensable : la sauce au piment !
Quelques noms de plats typiques à découvrir absolument lors de votre voyage dans ces îles : le Kat kat banane, le cari zourite, la daube de fruit à pain, le chatini de requin ou encore le nougat coco.

Quelques bonnes tables de l'Île :

Anse Soleil Café sur Mahé, le Marie-Antoinette à St Louis, le Sea Shell à Victoria, le Bonbon Plume sur Praslin, Tante Mimi sur Praslin, le Combava Restaurant à la Digue.

Les Maldives

Spécialités :

La première image qui vient à l’esprit à l’évocation de ces Atolls de rêves n’est pas forcément liée à la gastronomie. Elle évoque plutôt des mot tels que « pilotis », barrière de corail, plongée, voyage de noces etc… Il est vrai que les îles habitées se visite très peu. Nous parlerons donc d’îles -hôtels et par conséquent de restaurants d’hôtels. De nombreux établissements haut de gamme ont développé des concepts de restaurants originaux, c’est ici par exemple que fut créé le premier restaurant « sous-marin ». Les spécialités maldi- viennes s’approchent de celles vues plus haut pour les îles vanille, cari, épices, riz et bien sûr poissons. N’oublions pas la présence d’une multitude de fruits exotiques comme la papaye… Il est à noter également qu’en dehors des îles-hôtels, la consommation d‘alcool est interdite dans le pays.

Quelques bonnes tables de l'Île :

Le Kuredu pour le choix, le Conrad pour la vue, le Lux pour son concept inovant, le Kanuhura pour sa régularité, le W pour la fête, le Six Senses pour la présentation.

Par Marie Bander